Un dispositif d’alarme est essentiel pour la sécurisation de son habitation et de ses biens. Pour une utilisation optimale de votre système de sécurité, il est important de bien le configurer. Un bon paramétrage de votre équipement vous assurera en effet une meilleure protection de votre domicile. De plus, cela vous permettra de profiter de tous les avantages pratiques offerts par ce système.

Pourquoi procéder au paramétrage de son système d’alarme ?

Un paramétrage convenable de votre dispositif d’alarme vous évitera bien des mauvaises surprises. Il va sans dire qu’une alarme parfaitement bien configurée vous donnera la possibilité de réagir rapidement à un danger. Une mauvaise configuration ne peut effectivement qu’amener à un mauvais fonctionnement de votre matériel. Votre logement ne sera plus correctement protégé contre les cambriolages et les intrusions. De plus, un paramétrage dans les règles de l’art vous évite les fausses alertes. Votre système ne risque donc pas de se déclencher pour rien suite à une fausse alerte.

Comment configurer son dispositif d’alarme ?

La configuration de votre alarme doit être opérée en même temps que son installation. Deux options s’offrent ainsi à vous pour cette tâche : recourir à un professionnel ou procéder vous-même à sa pose. La première option est l’idéal si vous souhaitez garantir le bon fonctionnement de votre dispositif.

Si vous choisissez la deuxième option, certains paramètres doivent être pris en compte. Vous devez alors tenir compte de vos habitudes de vie et de la présence d’animaux domestiques. De même, ne négligez pas les différents points d’accès de votre habitation.

Les modalités de paramétrage varient en fonction du système d’alarme. Et pour cause, les modèles d’alarme domestique ne présentent pas tous les mêmes paramètres.

Par contre, peu importe votre choix, il convient de respecter à la lettre ces différentes étapes :

  • Réaliser un zoning : définir les pièces sensibles
  • Enregistrer sur la centrale de commande les éléments de votre installation : détecteurs, sirènes, claviers et télécommandes.
  • Programmer les noms de zones et les types de détecteurs
  • Configurer les différents modèles d’alarme (alarme anti-intrusion, alarme incendie, etc.)
  • Paramétrer les temporisations d’entrée, d’occupation, et de sortie
  • Enregistrer les numéros de téléphone d’alerte et régler le transpondeur téléphonique
  • Entrer les codes utilisateurs et codes système
  • Test général

À noter qu’il est toujours impératif de prendre en considération toutes les indications de la notice de montage de votre système.