Ce billet s’adresse à tous ceux qui envisagent d’installer un coffre-fort.  Peu importe le modèle choisi : encastrable ou à poser, ces conseils sont toujours valables.

N’installez pas votre coffre-fort si votre maison est encore en cours de construction ou de rénovation

Faire installer son coffre-fort lors de la construction ou la rénovation de sa maison peut être une solution intéressante. Côté sécurité, ce n’est pas sans risque toutefois. En fin de compte, dans ce cas, toutes les personnes présentes sur le chantier sauront l’emplacement de l’équipement et surtout, sauront comment il est installé. Ces informations doivent rester confidentielles toutefois.

A confier à une personne de confiance, l’installation d’un coffre-fort doit être effectuée en fin de chantier, c’est-à-dire quand il n’y a plus d’étrangers opérant sur les lieux.

N’installez pas votre coffre-fort à une hauteur très pratique pour vous

C’est tout à fait compréhensible si vous voulez que votre coffre-fort soit facilement accessible pour vous et les membres de votre famille. Néanmoins, ne facilitez pas la tâche aux cambrioleurs !

Votre  équipement  doit être placé en hauteur. Idéalement, placez-le à hauteur des yeux. En effet, de cette façon, même en utilisant des outils d’effraction plus perfectionnés, le cambrioleur aura du mal à le dégonder ou le défoncer.

Evitez d’installer votre coffre-fort dans une pièce permettant une grande liberté de mouvement

Comme nous l’avons vu dans un autre billet, il ne faut en aucun cas placer le coffre-fort dans des endroits trop classiques (derrière le tableau du salon ou de la chambre à coucher par exemple). Toujours pour éviter les mauvaises surprises, n’installez pas non plus votre  équipement dans une pièce permettant une grande liberté de mouvement. Retenez ceci : le voleur peut opérer facilement si l’espace est trop vaste. Sans trop de difficulté, il peut défoncer votre coffre-fort avec une masse ou encore faire levier avec un pied de biche.