Comme tout appareil domestique, le détecteur de fumée demande un entretien régulier. Cela lui permettra de fonctionner efficacement et d’assurer à une habitation une protection optimale. En effet, outre la garantie d’une protection maximale, un bon entretien limitera également le plus possible les fausses alertes. Au contraire, un mauvais entretien risque de provoquer une durée de détection des fumées plus longue que la normale. Une alerte tardive peut à coup sûr être très dommageable.

Effectuer régulièrement un test

Pour s’assurer du bon fonctionnement d’un détecteur de fumée, il convient de le tester chaque mois. Pour ce faire, il suffit d’appuyer et de maintenir la pression sur le bouton de test jusqu’au déclenchement de l’alarme. L’alarme des détecteurs interconnectés retentira également en même temps que celui-ci.

Test d'un DAAF : à effectuer tous les mois

Testez votre détecteur de fumée une fois par mois

Le test de votre détecteur de fumée peut aussi s’opérer avec une simple fumée de cigarette. À noter qu’il ne faut pas recourir à une flamme nue qui pourrait endommager l’appareil. Il va sans dire que ce type de flamme ne génère en aucune façon de la fumée. Ainsi, ce serait peine perdue de vouloir essayer, vous ne ferez qu’abîmer votre détecteur de fumée.

Dans le cas où l’alarme ne retentisse pas, nettoyez ou changez la pile du capteur. Si cela ne marche pas, c’est qu’il est hors d’usage, ce qui implique un remplacement immédiat. Il faut dire qu’un détecteur de fumée doit être remplacé tous les cinq ans au minimum.

Changer la pile de son détecteur de fumée

Le remplacement de la pile de votre détecteur de fumée devra s’opérer tous les ans. Ce matériel émet d’ailleurs des bips intermittents lorsque la pile a besoin d’être changée. En outre, il convient de ne surtout pas utiliser des piles rechargeables puisqu’elles ne montrent aucun signe en cas d’usure.

Changement d'une pile d'un DAAF

Changez la pile de votre détecteur de fumée régulièrement

L’entretien proprement dit de son détecteur de fumée

Dans un souci de sécurité, le détecteur de fumée devra faire l’objet d’un entretien fréquent. Aussi, il est important de nettoyer l’intérieur de ce dispositif tous les six mois. Et pour cause, il peut arriver qu’il soit obstrué, ce qui l’empêche de fonctionner correctement même avec une bonne pile. Si un fumeur vit chez vous, il est essentiel de nettoyer ce capteur le plus souvent possible.

Vous devez également passer l’aspirateur sur la grille et dans les fentes de votre détecteur. Cela permettra d’éliminer complètement les poussières qui ont pu s’introduire dans l’appareil. Pour l’extérieur, procédez à son essuyage à l’aide d’un chiffon un peu humide. De plus, n’employez en aucune manière les détergents, les aérosols, etc.

En repeignant votre maison, il est recommandé de couvrir temporairement le détecteur avec un sac plastique. En effet, les vapeurs de peinture sont à même de le contaminer. Ce n’est que lorsque la peinture sera totalement sèche que vous pourrez enlever le sac. Par ailleurs, il est vivement déconseillé de peindre cet équipement.