Vous vous êtes décidé à vous procurer un coffre-fort ? Eh bien, c’est une sage décision qui ne vous apportera que des avantages. Cet équipement vous permettra en effet de conserver tous vos objets de valeur en lieu sûr. Il contribuera à protéger vos biens contre le vol mais également contre les inondations si c’est un modèle étanche. En optant pour un modèle ignifuge, vos biens seront à l’abri des incendies.

Toutefois, il convient choisir un coffre-fort certifié qui répond aux normes actuelles en vigueur. En effet, il aura été préalablement testé en laboratoire avant d’être commercialisé. Une fois homologué par le centre national de prévention et de protection (CNPP), vous pourrez être sûr de sa fiabilité. À noter que différentes normes doivent être respectées pour la fabrication des coffres-forts et de leur serrure. C’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Les différentes normes européennes

De nombreuses normes européennes régissent la fabrication des coffres-forts.

La norme EN 1143

Cette norme concerne la résistance d’un coffre-fort contre l’effraction. Elle prend en compte les matériaux et la conception d’origine du modèle. Cela exclut bien évidemment les matériaux ajoutés pendant sa mise en place. Elle définit son niveau de résistance grâce à des tests effectués dans des laboratoires agréés.

La norme EN 1047-1

Cette norme est quant à elle tournée vers la protection d’un coffre-fort contre le feu. Cela vous assurera sur la résistance de votre mobilier de rangement contre les incendies. Plusieurs tests sont opérés pour connaître son endurance au feu et sa résistance aux chutes. Pour cela, il est exposé à des flammes à plus de 1000°C.

La norme EN 14450

Cette norme vient valider et classer la résistance d’un coffre-fort domestique. Cela garantit la qualité du produit et son efficacité face aux tentatives d’effraction. D’ailleurs, les modèles répondant à cette norme sont préconisés pour les particuliers, les professions libérales, les PME et les PMI.

La norme A2P

Cette norme s’applique surtout aux serrures c’est-à-dire à leur résistance aux effractions. Les tests en laboratoire sont réalisés avec les outils de cambriolage classiques. Après les essais, on peut classer les serrures en trois niveaux symbolisés par trois étoiles. Une étoile correspond à 5 minutes de résistance, 2 pour 10 minutes et 3 pour 15 minutes.

Les autres certifications

Ces certifications ne sont pas obligatoires, elles constituent néanmoins un gage de qualité pour les coffres-forts homologués. L’homologation UL garantit ainsi la protection d’un coffre-fort contre un incendie pour une durée de 2 heures. La certification ETL assure quant à elle sa faculté à protéger les médias digitaux contre un incendie pendant 2 heures. Elle concerne également la résistance d’un coffre-fort à une immersion lors d’une inondation.