Après l’achat, vous devez assurer votre coffre-fort. Imaginez un peu votre désarroi en cas de perte ou de vol de ceci !

 Une assurance coffre-fort, pourquoi est-ce indispensable ?

Vous avez souscrit une assurance habitation ? Comme vous le savez certainement, ce type d’assurance couvre les biens détruits par l’incendie (quelle qu’en soit l’origine), l’explosion, les dégâts d’eau, les catastrophes naturelles, etc. Bien qu’il couvre également le vol, vous ne pouvez pas attendre à grand-chose en cas de perte ou de vol de coffre-fort.

Pour bénéficier d’une assurance en cas de perte ou de vol, vous devez bien entendu souscrire à une police d’assurance coffre-fort. Afin de trouver une assurance coffre-fort avec un meilleur rapport qualité/prix (c’est à dire qui procure un niveau de protection maximum à un tarif intéressant), prenez le temps de comparer les différentes offres.

Votre contrat d’assurance énoncera les conditions exigées pour bénéficier d’une couverture. Ces conditions se portent surtout sur la qualité de votre coffre-fort (celui-ci doit être homologué), son poids, la qualité de sa fermeture ainsi que sa fixation (généralement, les assureurs exigent que le coffre-fort soit encastrer ou fixer solidement dans une structure robuste).

A savoir que l’installation d’un système d’alarme performant peut être exigée également.

Une couverture qui varie selon les cas

Tout comme les conditions ou normes exigées, les couvertures d’assurance varient d’une compagnie d’assurance à une autre. Si le coffre-fort est certifié et son contenu déclaré, la compagnie d’assurance peut augmenter la limite de sa couverture. La couverture peut être vraiment intéressante ainsi. Dans le cas contraire, votre assureur peut revoir à la baisse l’indemnisation, ce qui est bien dommage.

Par ailleurs, sachez que dans le cas d’un vol simple (effraction sans violence ou casse), la compagnie d’assurance peut aussi s’abstenir d’indemniser la victime.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, relisez attentivement les clauses de votre contrat d’assurance et surtout, veuillez vous conformer à ceci. Et, pour prévenir la « lacune de couverture », n’oubliez pas de déclarer tous les nouveaux objets que vous placez dans votre coffre-fort.